28 avril 2011

Oufffff !

Oui c'est un ouf de soulagement. La problématique exposée ici a forcément été la même pour notre chambre mais avec le double de fenêtres... Pour résumer, j'ai cousu deux pans de lin de 3 m sur 3,40 m, cassé deux aiguilles, pesté à mort sur ma machine à coudre, le tout doublé de tissu occultant... Lorsque j'ai accroché le dernier pan j'ai vraiment eu un sentiment de soulagement et de satisfaction, bien sûr ;-) Quoi ? Il y a les fenêtres du salon à habiller ?  Hein ? Non, désolée, je n'entends pas... Je suis partie...
Posté par mademoizel lo à 11:08 - - Commentaires [12] - Permalien [#]