Louis

La semaine dernière des friandises  nous attendaient bien sagement dans la boite aux lettres. Attention ! malgré une apparence bien gourmande ces biscuits là ne sont pas comestibles. Ils orneront avec beaucoup de fantaisie la porte de la chambre de Louis. Merci chère Delphine !

Louis2

Si vous ne connaissez pas encore l'oeuvre de La Fille du Consul, je vous invite à découvrir son site. Ses trompe l'oeil sont tous plus jolis les uns que les autres. Beauté, gourmandise et poésie sont des mots récurrents qui me viennent à l'esprit lorsque je visite sa boutique.